Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
RIVIERES DU PAYS SEDANAIS

RIVIERES DU PAYS SEDANAIS

Protéger les habitants contre les inondations et améliorer la qualité des cours d'eau

Historique et objectifs

Historique

En 1993 et 1995 la Meuse sort de son lit d’une manière impressionnante, causant des dégâts matériels, notamment dans les Ardennes ; plusieurs fois à seulement quelques mois d’intervalle. En réaction, l’EPAMA est créé et de nombreux projets émergent sur le bassin versant de la Meuse.

Entre 2007 et 2012, une étude préalable est réalisée par l’ancienne Communauté de Communes du Pays Sedanais pour trouver des solutions aux inondations qui pourraient également être profitables à l’écologie des cours d’eau, notamment sur les affluents de la Meuse.

Le contexte politique et législatif (fusion des communautés de communes, création de la compétence GEMAPI* donnée aux intercommunalités) ne permet pas de poursuivre ces travaux pendant plusieurs années.

En 2019 Ardenne Métropole vote le lancement du projet en lui allouant une enveloppe de 22M€ puis délègue la réalisation du projet à l’EPAMA.

L’objectif de ce projet est de reprendre l’étude initiale, mettre à jour le diagnostic de l’état des lieux et surtout de proposer un schéma d’aménagement global répondant aux besoins de territoire. Ce dernier étant vaste et les enjeux importants, les conclusions de l’étude sont attendues pour l’été 2023.

Le bureau d’études EGIS EAU a été recruté pour réaliser la conception des aménagements.

* GEMAPI : Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations

Pour plus d'explications voir le glossaire

 

Objectifs du projet

Le projet poursuit d’abord un objectif principal de protection contre les inondations lentes et remarquables du fleuve Meuse, ainsi que contre les crues rapides observées sur les affluents du Pays Sedanais.

Il poursuit un deuxième objectif d’amélioration de l’état écologique des cours d’eau de ce secteur. Les rivières en bon état nous rendent en effet de nombreux services, dont nous ne sommes pas toujours conscient : l’autoépuration de l’eau qui sert à la production d’eau potable ; la rétention et le stockage de l’eau par le biais des zones humides ; la création d’un milieu riche en biodiversité.

Ces objectifs devront être atteints par des actions compatibles avec la réglementation et économiquement réalisables, c’est-à-dire tenant compte des subventions publiques mobilisables et de la capacité d’autofinancement du maitre d’ouvrage et des riverains le cas échéant.

Historique et objectifs

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :